1.Case, casier, casa...

Impression de "déjà vu ça quelque part"!
J'ai eu cette impression avant même d'actionner le déclencheur. Déjà vu ces tours d'immeubles? Citées dortoirs ou mégapoles? En vrai, en photo? Peu importe, nous avons vu et nous en gardons l'empreinte. Pistes brouillées qui obligent le spectateur à admettre l'ambiguïté de son interprétation sensorielle immédiate et ce que son époque et son environnement impriment en lui. Le même type d'image présenté il y a un siècle aurait il évoqué la même chose? Nous reconnaissons ce que nous croyons connaître.
Notre vision est "formatée" et notre dépendance affective à notre environnement est effective.
On emploie l'expression "cages à lapins", je peux désormais dire "casiers à huîtres" Une sorte de regard croisé avec certaines photographies urbaines de Stéphane Couturier, Michael Wolf ou Andréas Gursky entre autres, qui paradoxalement donnent l'illusion d'y voir des casiers ! Une certaine vision de notre environnement qui n'a rien d'idyllique, juste poétique...

PD170463-007 PD170463-006 PD170463-002 PD170463-001 casiers4 _DSC1166 _DSC1134 _DSC1122 _DSC1119 _DSC1104 _DSC1097 _DSC1094 _DSC1086 _DSC1074 _DSC1058 _DSC0987 _DSC1177 psa 1 psa 2 psa 3 palette 1 _DSC1182 psa4 palette 2 _DSC2583 perspec _DSC2600 bis _DSC2638 web casiers006 a3 _DSC2695 bis _DSC2658 _DSC2595 a3 PD170463-002 la trinité ombre à Carnac la trinité pano1 dyptique 03 trinité monte-carlo dyptique 02 caen paris casiers grandcamp 01 la trinité pano3 xpan